Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Car ça aussi, c'est de la musique de jeux, hé !

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Jonah » 14 Avr 2014, 22:17

Batoul a écrit:Après pour ce qui concerne la domination (récente) illégitime de l'anglais sur toutes les autres langues dans les échanges internationaux tu parles à un convaincu de la première heure: pour ma part j'ai toujours trouvé cette situation tellement irrespectueuse des autres cultures que j'aurais largement préféré voir le Latin ou toute autre langue neutre (ou morte) privilégiée dans cet usage.


"Neutre" en Occident.
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Batoul » 14 Avr 2014, 22:23

Non mais si tu préfères l'esperanto ou n'importe quel dialecte mort ou inventé, moi ça me va aussi. J'ai pris le latin en tant que simple exemple.
Avatar de l’utilisateur
Batoul
Mi ♪
 
Messages: 86
Inscrit le: 23 Sep 2012, 15:37

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Denys » 14 Avr 2014, 22:53

Batoul, j'ai précisé classique, parce qu'en ce qui concerne la musique électro-acoustique, par exemple, le centre s'est progressivement déplacé vers l'Allemagne, même si la France est restée une école importante. Idem, probablement, pour d'autres genres que je ne connais pas.

C'est vrai que le latin, désormais mort, a un côté intemporel et universel. L'autre jour, j'ai spontanément utilisé « Carpe Diem » en Allemagne (où le latin est encore enseigné, certes), et tout le monde a compris. Bon, peut-être que les gens auront la même nostalgie envers l'anglais s'il devient une langue moins importante dans cinq cents ans, par exemple.

Pour en revenir à la question de base, je me demande si je ne suis pas simplement chauvin et fier du français... :?
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Jonah » 14 Avr 2014, 22:58

Batoul a écrit:Non mais si tu préfères l'esperanto ou n'importe quel dialecte mort ou inventé, moi ça me va aussi. J'ai pris le latin en tant que simple exemple.


Je préfère rien ^^ Ça m'agace aussi de voir certains mots simples français remplacés par l'anglais, que ce soit par flemmardise, manque de vocabulaire ou de culture, après j'ai plus l'impression que c'est le cercle des connaisseurs de VGM (dsl) qui s'est enfermé tout seul dans son jargon. Cela dit, c'est très bien de vouloir en sortir aussi.

L'anglais en langue internationale est un "problème" qui touche tous les domaines. Avant, c'était le français, "bientôt", ce sera l'espagnol, qui sait. Je fais attention à ce que j'écris et à utiliser le plus de termes français possibles, quitte à rallonger mes phrases, mais je vais pas virer québecquoise non plus ! Mais pour l'exemple de score/partition, je suis tout à fait d'accord, c'est typiquement le genre d'exemples où le français a toute sa place.

@Denys
Je pense surtout que "Carpe Diem" a dépassé l'apprentissage de la langue latine pour devenir une expression universelle, comme bon nombre d'expressions latines. Les gens en connaissent le sens général, mais peu sauront séparer sémantiquement les mots, je pense. ^^
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Denys » 14 Avr 2014, 23:18

Je ne voudrais pas digresser mais je suis tout à fait d'accord avec toi sur le dernier point : d'ailleurs, tout ce que j'ai retenu du latin et du grec, c'est la racine des termes qu'on utilise encore dans plusieurs langues. En revanche, les désinences et la grammaire...

Jonah a écrit:Je préfère rien ^^ Ça m'agace aussi de voir certains mots simples français remplacés par l'anglais, que ce soit par flemmardise, manque de vocabulaire ou de culture, après j'ai plus l'impression que c'est le cercle des connaisseurs de VGM (dsl) qui s'est enfermé tout seul dans son jargon. Cela dit, c'est très bien de vouloir en sortir aussi.


Justement, on a nous-mêmes utilisé OST et VGM pendant longtemps, et comme on est lus, on a une responsabilité sur la question.

Cela étant dit, j'aimerais être sûr et certain que BO à la place d'OST n'est pas impropre. Vous avez d'autres idées, vous ?
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Jonah » 14 Avr 2014, 23:56

Denys a écrit:Cela étant dit, j'aimerais être sûr et certain que BO à la place d'OST n'est pas impropre. Vous avez d'autres idées, vous ?


Une rapide recherche sur Google est assez intéressante de ce point de vue, avec une redirection vers Wikipédia (évidemment...) : "bande originale" mènera à l'article "musique de film", tandis que "bande originale jeu vidéo" conduira à "musique de jeu vidéo" (la lecture des premiers paragraphes m'a d'ailleurs un peu fait grincer des dents). "Bande son" est le terme utilisé dans l'article, terme qui lui-même renvoie à... « La bande son d'un film constitue sa partie sonore ». Bref, je doute qu'il y ait des règles strictes, ça m'a surtout l'air d'être des règles d'usage.

Sur le TLF, bande originale n'existe tout simplement pas, mais il est loin d'être à jour. Le terme n'est pas non plus répertorié sur le Wiktionnaire, ce qui est assez étonnant étant donné qu'on y trouve souvent ce genre de termes d'usage plutôt moderne. Sur larousse.fr (je ne suis malheureusement pas en possession d'un dictionnaire papier récent) :

Bande originale (B.O.), édition en disque ou en cassette de la musique originale d'un film.
Bande sonore, partie de la pellicule sur laquelle le son est enregistré ; le son lui-même.

Enfin, sur thefreedictionary.com, "original soundtrack" renvoie à "sountrack" :
A soundtrack can be recorded music accompanying and synchronized to the images of a motion picture, book, television program or video game; a commercially released soundtrack album of music as featured in the soundtrack of a film or TV show; or the physical area of a film that contains the synchronized recorded sound.

Je pense que le terme "bande originale" n'a été que peu utilisé dans le jeu vidéo pour deux raisons : la première, c'est que le média a d'abord été lié aux langues japonaises et anglaises, et que du coup les termes "soundtrack/original soundtrack/ost" sont restés et ont été utilisés consciemment et même fièrement par les amateurs de musique de jeu. La seconde, c'est que la musique de jeu est encore considérée (et croyez-moi que ça me fait mal de le dire) comme de la sous-musique, ou, comme aime le dire ce cher Wiki français, comme de la musique de film (le Wiki anglais est déjà plus nuancé en parlant de popularité qui se rapproche des musiques de films ou de séries), ce qui ne "l'autorise" cependant pas encore à utiliser "bandes originales" (selon ce point de vue).

C'est toujours pareil avec le jeu vidéo de toute manière : il doit absolument être relié à un autre art, comme s'il ne pouvait pas lui-même être un art à part entière. Certes, il mélange plusieurs arts déjà existants, mais il y ajoute quelque chose d'unique, l'interaction, ce qui à mon sens lui permet d'être appelé "art" (et pas seulement avec les jeux dits "poétiques"). Mais je m'égare.

Tout ça pour dire : j'imagine que c'est la même chose avec sa musique dans l'esprit de certains : le jeu vidéo n'est pas vraiment un art, donc sa musique n'est pas de la vraie musique ou de la musique digne d'intérêt. Je serais donc pour dire "bande originale" comme terme français rien que pour leur fermer le clapet. Comme vous le dites, Florian et Denys, si nous ne changeons pas le métalangage de la musique de jeu, les "connaisseurs du dimanche" ne le changeront certainement pas non plus.
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Florian » 15 Avr 2014, 00:36

Jonah a écrit:Tout ça pour dire : j'imagine que c'est la même chose avec sa musique dans l'esprit de certains : le jeu vidéo n'est pas vraiment un art, donc sa musique n'est pas de la vraie musique ou de la musique digne d'intérêt. Je serais donc pour dire "bande originale" comme terme français rien que pour leur fermer le clapet.

Je pense que c'est aller très loin, beaucoup trop loin dans l'analyse !!! Comme tu le dis toi-même, le terme OST n'est pas utilisé par les "détracteurs" de la musique de jeu, mais au contraire par ses amateurs. Souvent parce qu'ils se délectent de la supposée spécificité de ce terme, et on sait tous que les communautés un peu underground comme celle-ci ont tendance à se complaire dans leurs vocabulaires ésotériques et inaccessibles au néophyte (c'est d'ailleurs précisément cette même raison qui explique l'omniprésence du mot "score" chez les amateurs de musique de film, à mon sens - en plus du fait que le sens réel de ce mot est souvent inconnu).


Le fait est qu'historiquement, s'agissant du cinéma et de l'audiovisuel au sens large, le terme anglais "original soundtrack" (ainsi que son acronyme) a toujours eu exactement le même sens et le même usage que le français "bande originale", désignant la musique produite spécifiquement pour une production audiovisuelle, et par extension l'édition commerciale de cette musique. C'est pourquoi, Denys, je ne partage pas du tout ton interrogation : je n'ai personnellement aucun doute sur la synonymie des deux termes !
Avatar de l’utilisateur
Florian
Mezza voce
 
Messages: 513
Inscrit le: 05 Sep 2011, 23:17
Localisation: région parisienne

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Batoul » 15 Avr 2014, 01:35

Jonah a écrit:C'est toujours pareil avec le jeu vidéo de toute manière : il doit absolument être relié à un autre art, comme s'il ne pouvait pas lui-même être un art à part entière. Certes, il mélange plusieurs arts déjà existants, mais il y ajoute quelque chose d'unique, l'interaction, ce qui à mon sens lui permet d'être appelé "art" (et pas seulement avec les jeux dits "poétiques"). Mais je m'égare.

Oui enfin, sans pour autant relancer un sujet sur la notion d'art dans le jeu vidéo: combien de jeux narratifs existe-t-il où il n'est pas question de casser du méchant à la chaine (des monstres, des soldats, des zombies, tout ce que vous voulez) pour sauver le monde ou pour sauver je ne sais quoi, je ne sais qui...

Moi j'en vois pas beaucoup qui échappent à ce genre de petits fantasmes infantiles. Et que les auteurs y apposent en arrière fond un contexte allégorique ou pas n'y change rien: au contraire, lorsque c'est le cas je trouve que ça ajoute pas mal de ridicule à l'ensemble (ajouter un contenu allégorique dans un univers où des filles légèrement vêtues sauvent le monde en tatanant du méchant dans des robots, je trouve ça relativement puéril tout de même et légèrement en décalage avec ce que l'on est en droit d'attendre, à tous les plans esthétiques, d'une production aux prétentions allégoriques ou métaphysiques).

Les seuls véritables jeux narratifs où il n'est pas question de ce genre de lubies sont les "point & clic" (au sens large) or au plan de l'interactivité en elle-même ils restent un type de jeu relativement poussif et limité... Donc peu à même de représenter l'avant garde d'un éventuel "art interactif". Sans compter qu'eux aussi sont souvent gangrénés par des récits et des esthétiques assez peu distingués (exemple: les jeux type "hollywood night" de David Cage, avec des flingues, des intrigues feuilletonesques et un peu de fantastique bas de gamme, bref rien de très reluisant).

Je rappelle que les arts ont gagné leurs lettres de noblesse avec, entre autres, les écrits de Mallarmé, Molière, Bloy, avec les symphonies de Berlioz, Schrecker, Scriabin ou Messiaen, avec les films de Jacques Tati, Max Ophuls, Fellini ou Visconti... Bref tant d'oeuvres qui ne s’accommoderaient pas des manques de raffinement manifestes propres aux lubies par trop puériles et infantiles que les auteurs développent dans les jeux vidéo depuis plus de 30 ans (ainsi que dans de nombreux films post-1980).
J'ajoute que les œuvres importantes de littérature, de théâtre, de musique ou de cinéma (le cinéma d'avant 1980 tout du moins) traitent relativement peu (en proportion) de sujets où il est question de sauver quoi que ce soit en tatanant du méchant, du monstre ou du zombie.

Évidemment rien n'est figé, encore heureux et si elles le voulaient vraiment, les disciplines interactives pourraient accoucher d'innombrables productions débarrassées de toutes ces lubies un peu trop vulgaires et plombantes: bref en attendant l'avènement de cette ère hypothétique, il n'est pas nécessaire d'être trop gourmand ou trop pressé quant à ce que le monde des disciplines interactives intègre la prestigieuse catégorie des arts.

Pour finir, je précise que tout ça n'a rien de méprisant, hein, on en est plus à l'époque squaremusic où ce genre de discussion n'aurait sans doute pas pu se tenir de manière sereine ou dépassionnée; je me contente de formuler un simple constat un peu honnête. Rien n'empêche de trouver un plaisir tout à fait légitime dans la production vidéo-ludique des 30 dernières années. On peut voir ces jeux comme l'équivalent de bons feuilletons. Et des feuilletons, écrits ou filmés, il y en a d'excellents.
Avatar de l’utilisateur
Batoul
Mi ♪
 
Messages: 86
Inscrit le: 23 Sep 2012, 15:37

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Jonah » 15 Avr 2014, 02:22

@Florian
En fait ce que j'essayais de dire, c'est juste que "bande originale" a peut-être une connotation trop grand public par rapport à l'image qu'ont la plupart des gens sur la musique de jeu : une musique pour un cercle restreint d'amateurs et/ou une musique d'ascenseur. Le tout n'étant pas aidé par ledit cercle qui utilise souvent son propre jargon. Mais bon c'est vrai que je suis partie un peu loin, ça m'arrive souvent à cette heure-ci ^^

@Batoul
Par rapport à la violence, je pense que la littérature, le théâtre, la musique ou le cinéma (moins récent, on est d'accord) sont autant représentants de la catharsis que l'est le jeu vidéo. Ce dernier se concentre davantage sur un moyen simple de se sentir puissant : tuer. Et je pense qu'il le fait plus que les autres arts justement parce qu'il y a l'interaction. Cela dit, c'est une violence physique là où les arts que tu cites essaient de montrer une violence morale : ça reste de la violence. Même si le jeu vidéo évolue et met davantage en avant les relations humaines (ce que bon nombre de jeux font déjà), il y aura toujours d'autres jeux aussi "bêtes" que de tuer des zombies ou sauter sur des briques. Tout comme on peut danser comme un fou sur une musique et méditer sur une autre ! Et puis, n'est-ce pas justement le propre de l'art que d'avoir beaucoup de déchets, en tout cas considérés comme tels ? Ce n'est pas parce que le jeu vidéo traite plus souvent des thèmes moins "nobles" que c'est forcément moins utile ou nécessaire. En fait, c'est même essentiel, je pense. Et si en plus il peut nous apporter des jeux "qui rapprochent le jeu vidéo de l'art" (en tout cas l'art tel qu'on se le représente par rapport aux autres arts), alors c'est encore mieux.
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Denys » 15 Avr 2014, 02:35

Je suis d'accord avec toi, Batoul, et c'est pour ça que je suis déçu quand un jeu intéressant fait des compromis pour des « impératifs commerciaux » (je précise que je ne fais pas référence au titre du livre de Damien !). Si on avait droit à une production sans fan service, sans clichés et avec plus (plus ! beaucoup plus !) de nuance, le jeu vidéo ne s'en porterait que mieux. Oh, il se vendrait peut-être moins d'exemplaires. Ou peut-être pas. En tout cas, on aurait probablement plus de chefs d'œuvre qu'à l'heure actuelle.

Enfin, laissons au jeu vidéo le temps de mûrir un peu. Je n'ai pas souvenir que le cinéma ait vu s'enchaîner les chefs d'œuvre dans ses quarante premières années (sans compter que le jeu vidéo a une limite expressive très spécifique dû à des technologies pas encore au point).

Enfin parlons de cette question très intéressante dans un autre sujet et revenons à la question du vocabulaire, avec votre permission à tous.
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Batoul » 15 Avr 2014, 02:42

Jonah a écrit:Même si le jeu vidéo évolue et met davantage en avant les relations humaines (ce que bon nombre de jeux font déjà)

Ben en fait, c'est justement le genre de jeu que j'évoquais plus tôt lorsque je disais les trouver finalement plus puérils et infantiles que les autres, puisque selon moi, tenter de saupoudrer d'une dose de relations humaines, de philosophie (triviale et un peu niaise qui plus est) ou d'allégorie, des univers où il est question de tataner du méchant, ça crée un décalage assez grotesque à mon sens.

Denys a écrit:Enfin, laissons au jeu vidéo le temps de mûrir un peu. Je n'ai pas souvenir que le cinéma ait vu s'enchaîner les chefs d'œuvre dans ses quarante premières années.

Et pourtant si ! En admettant que l'on parle bien de la période 1900-1940, les chefs d’œuvre affluent dans des proportions qui feraient pâlir de honte les 30 dernières années de cinéma, je peux te l'assurer ;) . Dans ces films des origines jusqu'aux années 40, il est très peu (en fait jamais) question de fantasmes médiocres ou infantiles. La grâce, le raffinement et le charme y sont monnaie courante.
Avatar de l’utilisateur
Batoul
Mi ♪
 
Messages: 86
Inscrit le: 23 Sep 2012, 15:37

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Denys » 15 Avr 2014, 03:08

Batoul a écrit:
Denys a écrit:Enfin, laissons au jeu vidéo le temps de mûrir un peu. Je n'ai pas souvenir que le cinéma ait vu s'enchaîner les chefs d'œuvre dans ses quarante premières années.

Et pourtant si ! En admettant que l'on parle bien de la période 1900-1940, les chefs d’œuvre affluent dans des proportions qui feraient pâlir de honte les 30 dernières années de cinéma, je peux te l'assurer ;) . Dans ces films des origines jusqu'aux années 40, il est très peu (en fait jamais) question de fantasmes médiocres ou infantiles. La grâce, le raffinement et le charme y sont monnaie courante.


Tu reconnaîtras qu'il était difficile dans les 20 premières années du jeu vidéo de faire quoi que ce soit de poétique ou de raffiné ! C'est pour ça que je disais « sans compter que le jeu vidéo a une limite expressive très spécifique due à des technologies pas encore au point ».
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Jonah » 15 Avr 2014, 03:11

Comme je le disais, comme dans tout art il y a beaucoup de déchets. Mais, il y a aussi des jeux qui mêlent violence et relations humaines avec brio, et proportionnellement par rapport à la naissance du jeu vidéo, ils ne sont pas forcément si peu nombreux. Et même s'il n'y en avait qu'un, il aurait le mérite d'exister.

PS : je pense que les "fantasmes médiocres ou infantiles", ça n'existe pas !
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Florian » 15 Avr 2014, 10:18

Batoul a écrit:Et pourtant si ! En admettant que l'on parle bien de la période 1900-1940, les chefs d’œuvre affluent dans des proportions qui feraient pâlir de honte les 30 dernières années de cinéma, je peux te l'assurer ;) .

Comment oses-tu affirmer ceci alors que la vaste majorité des productions de cette époque est perdue ? La seule et unique raison pour laquelle on a aujourd'hui une vision idyllique de ces années, c'est que le temps a fait son œuvre et s'est chargé de nous faire oublier tout ce qui a pu être fait de médiocre à cette période !
Avatar de l’utilisateur
Florian
Mezza voce
 
Messages: 513
Inscrit le: 05 Sep 2011, 23:17
Localisation: région parisienne

Re: Questions de vocabulaire en lien avec la musique de jeu

Messagepar Batoul » 15 Avr 2014, 11:18

Bah justement, raison de plus pour invalider l'assertion de Denys (qui simplement avait parlé trop vite): s'il ne nous est rendu disponible que les films de bonne tenue de ces époques, alors comment affirmer que les chefs d’œuvre sont durs à trouver (puisque par définition, en plongeant son nez dans le patrimoine disponible on aura du mal à tomber sur autre chose que ce qui est mis le plus en avant -c'est à dire les meilleurs-, ainsi que du relativement bon, le reste ayant été plus ou moins écrémé) ?

De plus de cet intervalle de plusieurs décennies, il nous a déjà été mis à disposition des milliers d’œuvres, ce qui n'est pas rien tout de même, ça nous laisse déjà largement de quoi s'amuser ! Il faut le temps pour en faire le tour.
Avatar de l’utilisateur
Batoul
Mi ♪
 
Messages: 86
Inscrit le: 23 Sep 2012, 15:37

PrécédentSuivant

Retour vers Et puis tout le reste

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron