Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Etant donné que la musique c'est partout, tout le temps, autant en parler ici et souvent.

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Denys » 15 Mars 2013, 11:27

Putaingue, comme je vous envie tous les deux ! Florian, c'te programme !
Pour me venger, je vais aller voir le concert des soixante ans de Takashi Yoshimatsu le 20 avril. En plus d'œuvres représentatives de sa carrière, je pourrai y entendre son orchestration de Tarkus, na ! http://youtu.be/s6pjN9Id-jw?t=3m6s

Erf, Aquatarkus vers 6.25, ça donne un sacré crescendo qui fait aimer la musique. Y a qu'à voir comment danse Sado pour s'en convaincre !
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Jean » 15 Mars 2013, 15:53

Extraordinaire ! C'est vraiment le premier mot qui me vient en tête. Un concert riche en complicité entre les artistes laissant place à l'improvisation et à l'expérimentation. Comment peut-il y avoir une si grande différence de charisme entre la simplicité de la personne, sa timidité lorsqu'elle s'exprime, à la triple baffe qu'elle nous met dans la gueule dès qu'elle commence à chanter. Les passages de scat où la voix et la guitare s'amusent ensemble sont époustouflants. La maitrise de la respiration est incroyable !
A un moment, Ulf Wakenius à délaissé une de ses mains, pour jouer une impro' à la guitare avec une bouteille d'eau. C'était génial et tout simplement bluffant.
On est vraiment resté 1h30 ? J'aurais juré que le concert avait duré 1/4h ! Et en plus elle ne nous a pas tout montré. Je sais qu'il y a une date à Grenoble, à 1h de chez moi, je vais essayer de retourner écouter cet ange.
Florian, ton programme est plus qu'alléchant ! Et tu le commence plutôt bien ce soir.
Avatar de l’utilisateur
Jean
Sotto voce
 
Messages: 427
Inscrit le: 07 Sep 2011, 11:03
Localisation: Montpellier

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Jérémie » 15 Mars 2013, 16:41

Vous noterez que j'avais lancé ce sujet en revenant moi-même d'un concert de Youn Sun Nah et Ulk Wakenius :P
Vous avez en la fameuse "Frevo" ? C'est vraiment celle qui m'a le plus impressionné !
Avatar de l’utilisateur
Jérémie
Fortississimo
 
Messages: 1639
Inscrit le: 06 Mai 2011, 19:08
Localisation: impossible

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Batoul » 15 Mars 2013, 21:11

Jérémie a écrit:Vous avez en la fameuse "Frevo" ? C'est vraiment celle qui m'a le plus impressionné !

Qui est à l'origine un morceau composé par l'immense, l'inégalable Egberto Gismonti (et quelles variations dantesques en a-t-il lui même livré au cours de sa carrière ! Notamment dans son chef d'oeuvre Meeting Point). Gismonti dont j'ai fait mille fois l'éloge sur l'ancien forum de squaremusic :D .
Dernière édition par Batoul le 15 Mars 2013, 21:14, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Batoul
Mi ♪
 
Messages: 86
Inscrit le: 23 Sep 2012, 15:37

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar -Toan- » 15 Mars 2013, 21:13

Florian a écrit:Yay, mon premier message sur le forum depuis deux mois



C'est juste pour vous raconter que je suis trop content parce que dans les trois semaines qui viennent, je vais voir une quantité pas croyable de concerts trop cool ^^

- Ce soir je vais à la Salle Pleyel voir un certain London Symphony Orchestra jouer plein de musique de John Williams pour les films de Spielberg !

- Le 23 mars, toujours à Pleyel, ce sera la création française de la toute dernière oeuvre de John Adams, "The Gospel According to the Other Mary", par le Los Angeles Philharmonic et Gustavo Dudamel

- Le lendemain (24 mars), à la Cité de la musique, création mondiale de Quai de scènes, d'Alexandre Desplat

- Encore le lendemain (25 mars), au Théâtre du Châtelet, une petite chanteuse de jazz coréenne qui débute, je sais pas si vous connaissez, elle s'appelle Youn Sun Nah ^^ (j'suis sur qu'il y en a d'autres qui ont leur place, dénoncez-vous)

- Enfin, le 6 avril, à l'Olympia, le Erik Truffaz Quartet. Ce qui est cool car le Erik Truffaz Quartet, c'est trop cool :
http://www.youtube.com/watch?v=FPjzcocX0K0
http://www.youtube.com/watch?v=QdRjbW9EBi4
D'ailleurs, petite annonce : suite à la lâche désertion de la personne qui devait m'accompagner, j'ai une place en rab pour ce concert. Si jamais ça intéresse quelqu'un... ^^

Rah, le programme est juste épique ! Je suis un peu jaloux à vrai dire... :mrgreen:

Denys a écrit:Putaingue, comme je vous envie tous les deux ! Florian, c'te programme !
Pour me venger, je vais aller voir le concert des soixante ans de Takashi Yoshimatsu le 20 avril. En plus d'œuvres représentatives de sa carrière, je pourrai y entendre son orchestration de Tarkus, na ! http://youtu.be/s6pjN9Id-jw?t=3m6s

Erf, Aquatarkus vers 6.25, ça donne un sacré crescendo qui fait aimer la musique. Y a qu'à voir comment danse Sado pour s'en convaincre !

Par contre, là, je rage carrément lol ! :o
Je le savais que du Keith Emerson réorchestré, ce serait juste géant ! Need la même avec la suite Karn Evil 9 !
Avatar de l’utilisateur
-Toan-
Ré ♪
 
Messages: 61
Inscrit le: 10 Sep 2011, 21:19
Localisation: Paris

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Batoul » 15 Mars 2013, 21:45

Batoul a écrit:
Jérémie a écrit:Vous avez en la fameuse "Frevo" ? C'est vraiment celle qui m'a le plus impressionné !

Qui est à l'origine un morceau composé par l'immense, l'inégalable Egberto Gismonti (et quelles variations dantesques en a-t-il lui même livré au cours de sa carrière ! Notamment dans son chef d'oeuvre Meeting Point). Gismonti dont j'ai fait mille fois l'éloge sur l'ancien forum de squaremusic :D .


En voici d'ailleurs 2 versions magistrales tirées respectivement des albums Nó Caipira (peut-être bien le plus grand album de sa carrière, notamment grâce à son prodigieux "Palácio de Pinturas" !) et Sanfona:

- version Nó Caipira
- version Sanfona
Avatar de l’utilisateur
Batoul
Mi ♪
 
Messages: 86
Inscrit le: 23 Sep 2012, 15:37

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar -Toan- » 16 Mars 2013, 00:15

Batoul a écrit:En voici d'ailleurs 2 versions magistrales tirées respectivement des albums Nó Caipira (peut-être bien le plus grand album de sa carrière, notamment grâce à son prodigieux "Palácio de Pinturas" !) et Sanfona:

- version Nó Caipira
- version Sanfona

Ah, j'adore, il y a tellement de couleurs ! :D
C'est marrant comme on peut entendre des influences de musiques populaires (avec des techniques d'improvisations et de voicing jazz notamment), mais aussi et surtout un solide bagage "classique", enfin, assez impressionniste en fait, avec des techniques d'orchestrations et des couleurs très raveliennes je trouve.
Le style est assez atypique, ça me fait pas mal penser à du Astor Piazzolla sur le fond, bien que le résultat me rappelle beaucoup l'univers de Jean-Luc Ponty...

EDIT : Arf, je viens de lire sa page wikipédia lol, j'avais vu juste sur certains points.
D'ailleurs, c'est marrant le fait que Gismonti ait été élève de Jean Barraqué (il a un nom rigolo lui ! :mrgreen: ) : le second lien contient un passage (celui de la fin) complètement barré qui m'a pas mal fait pensé à des trucs de Schoenberg et de ses élèves Berg et Webern en y repensant.
Avatar de l’utilisateur
-Toan-
Ré ♪
 
Messages: 61
Inscrit le: 10 Sep 2011, 21:19
Localisation: Paris

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Julien » 16 Mars 2013, 10:38

Jérémie a écrit:Vous avez en la fameuse "Frevo" ? C'est vraiment celle qui m'a le plus impressionné !

Non, mais on a eu droit à Momento Magico tiré de son dernier album et composée par Ulf Wakenius. Le résultat est vraiment dans la même veine !

Et merci Batoul pour les découvertes !
Avatar de l’utilisateur
Julien
Fortississimo
 
Messages: 1418
Inscrit le: 02 Juin 2011, 19:53
Localisation: Lyon

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Batoul » 16 Mars 2013, 13:27

-Toan- a écrit:
Batoul a écrit:En voici d'ailleurs 2 versions magistrales tirées respectivement des albums Nó Caipira (peut-être bien le plus grand album de sa carrière, notamment grâce à son prodigieux "Palácio de Pinturas" !) et Sanfona:

- version Nó Caipira
- version Sanfona

Ah, j'adore, il y a tellement de couleurs ! :D
C'est marrant comme on peut entendre des influences de musiques populaires (avec des techniques d'improvisations et de voicing jazz notamment), mais aussi et surtout un solide bagage "classique", enfin, assez impressionniste en fait, avec des techniques d'orchestrations et des couleurs très raveliennes je trouve.
Le style est assez atypique, ça me fait pas mal penser à du Astor Piazzolla sur le fond, bien que le résultat me rappelle beaucoup l'univers de Jean-Luc Ponty...

EDIT : Arf, je viens de lire sa page wikipédia lol, j'avais vu juste sur certains points.
D'ailleurs, c'est marrant le fait que Gismonti ait été élève de Jean Barraqué (il a un nom rigolo lui ! :mrgreen: ) : le second lien contient un passage (celui de la fin) complètement barré qui m'a pas mal fait pensé à des trucs de Schoenberg et de ses élèves Berg et Webern en y repensant.

Décidément on risque de bien s'entendre tout les deux :D .


Gismonti appartient en effet à cette caste des très (TRÈS !) grands maîtres de la musique populaire où l'y rejoignent par ailleurs d'illustres figures telles que Marcos Valle (Viola Enluarda, Mustang Cor De Sangue), Edu Lobo (Missa Breve, O Grande Circo Místico), Arrigo Barnabé (Tubarões Voadores, Gigante Negão), Jean-Claude Vannier (L'Enfant Assassin des Mouches, ou bien les albums tels Sœur Âme et Plume d'Ange interprétés par le génial Nougaro et co-composés avec Eddy Louiss & Maurice Vander), Eumir Deodato (Percepção, Artistry), Don Ellis (At Fillmore, Soaring), Antonio Carlos Jobim (Canção do Amor Demais, Urubu), Michel Colombier (Wings, album 1979), Dorival Caymmi (Caymmi e o Mar), son fils Dori Caymmi (albums 1972 et 1982), Guinga (Suite Leopoldina, Delírio Carioca), Scott Walker (Scott 3, Nite Flights), Ermeto Pascoal (Sinfonia em Quadrinhos), Chico Buarque (Construção, Ópera do Malandro), Francis Hime (Passaredo, Sinfonia do Rio de Janeiro de São Sebastião), Klaus Ogermann (Cityscape), Michel Legrand (Croisière, I Love Paris), Lalo Schifrin (There's a whole Lalo Schifrin goin on, Blues for Johann Sebastian), Carlo Savina (Summer Dreams, Cari Mostri del Mare), Astor Piazzolla (que tu connais déjà), Caetano Veloso (Domingo, Jóia), ainsi que d'autres géants,...

Ce qui est amusant, c'est qu'une bonne moitié d'entre-eux au moins ont tous étudié la musique en France, sous l'enseignement de professeurs tels Nadia Boulanger, Olivier Messiaen, Charles Koechlin, Jean Barraqué, Jean et Noël Gallon, etc,... Pas étonnant après ça qu'ils s'en trouvent à composer la musique populaire avec un bagage classique extrêmement conséquent (et faisant usage de tout leur savoir, y compris les techniques les plus avant-gardistes de leurs temps !), et que, tout particulièrement, l'influence de l'impressionnisme français (de Debussy jusqu'à des héritiers beaucoup plus lointains tel Messiaen, en passant par Ravel, Koechlin etc,...) nourrisse abondamment la production de tous ces grands noms de la musique populaire: Jobim a d'ailleurs inventé la bossa-nova en faisant fusionner harmonie et orchestrations hérités de l'impressionnisme à la Debussy (dont il n'a jamais cessé de se réclamer ouvertement) avec le caractère de rythmes inspirés du samba.

D'ailleurs ça fait des lustres que traînent sur mes ftps quelques extraits de la production des compositeurs auxquels je fais référence ci-dessus, si bien que, tant qu'à faire, je les reporte ici, pour le cas où tu souhaiterais te faire une petite idée:

- Canção do Astronauta Perdido (album: Tubarões Voadores) d'Arrigo Barnabé,.. c'est chez lui, bien davantage que chez Gismonti*, que l'on peut noter l'influence des langages de Webern et Boulez, écoute-moi ça comme c'est beau ! Quasiment sans-précédent !
(* chez Gismonti les références d'avant-garde sont davantage à chercher du côté des effets esthétiques hérités de la musique spectrale: clusters, glissandi, cordes frappées, bruitisme, etc,... ainsi bien sûr que du côté de la musique modale la plus avancée)

- Libera-nos (album: Missa Breve) d'Edu Lobo, un chef d'oeuvre tout simplement

- Le Papier Tue-Enfant (album: L’Enfant Assassin des Mouches) et Armé d'Amour (album: Sœur Âme) de Jean-Claude Vannier

- Bebê (album: Percepção) d'Eumir Deodato

- Excursion (album: At Fillmore) de Don Ellis

- Zingaro (album: Amoroso) d'Antonio Carlos Jobim

- Bird Song (album: 1979) et Pourquoi pas ? (album: Wings) de Michel Colombier

- O Mar (album: Caymmi e o Mar) de Dorival Caymmi

- Choro Perdido (album: Suite Leopoldina) de Guinga

- Butterfly (album: Scott 3) de Scott Walker

- Pedaço de Mim (album: Ópera do Malandro) et Construção (album: Construção) de Chico Buarque, la splendeur du premier morceau, le génie du second (qui va crescendo, pour s'enrichir à mesure qu'il avance, avec obstination, et aboutir dans un grand climax fait tout de dissonances !)

- Valsa Rancho (album: Francis Hime) et Samba (intérprétée par Olivia Hime) (album: Sinfonia do Rio de Janeiro de São Sebastião) de Francis Hime
Si une déesse devait se faire voix, elle s'incarnerait dans le chant d'Olivia Hime (l'épouse du compositeur): c'est simplement pas humain une voix pareille, si chaleureuse, si sensuelle, si bienveillante, si supérieure, tout à la fois, et de plus baignée dans les orchestrations splendides du père Francis, que demander de mieux !

- In the Presence and Absence of each Other (album: Cityscape) de Klaus Ogermann

- La Mer (album: Croisière) où Michel Legrand fait fusionner "La Mer" de Debussy avec "La Mer" de Charles Trénet, idée géniale s'il en est !

- Machinations et How to open at Will (album: There's a whole Lalo Schifrin goin on) de Lalo Schifrin

- Exotic Song (album: Summer Dreams) de Carlo Savina

- Patricinha (album: Braziliance) et O Evangelho Segundo San Quentin (album: Mustang Cor de Sangue) de Marcos Valle



Concernant Gismonti en lui-même, j'avais rédigé une longue présentation de l'artiste sur l'ancien forum de squaremusic, extraits à l'appui (ce sujet où semble-t-il tous les liens sont encore valide à première vue), ainsi qu'une présentation plus brève, avec d'autres extraits bien plus essentiels encore (ici).
Avatar de l’utilisateur
Batoul
Mi ♪
 
Messages: 86
Inscrit le: 23 Sep 2012, 15:37

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Florian » 16 Mars 2013, 20:56

Bon, eh, les gens, sans déconner. Final Symphony. Venez le voir à Londres. Si vous en avez la possibilité, ne vous privez pas de ça.

Ca fait deux fois que je vois le LSO en concert, ça fait deux fois que j'en ressors complètement ahuri. Franchement, je ne pense pas qu'il y ait besoin d'être un spécialiste pour se rendre compte que cet orchestre, il est à part. Cette précision chirurgicale, cette cohésion, cette richesse sonore... Le premier violon qui t'arrache toutes les larmes de ton corps dans "La Liste de Schindler". La clarinette qui virevolte dans tous les sens dans le solo du "Terminal", comme ça l'air de rien, comme si c'était facile. Les cuivres qui par je ne sais quel prodige parviennent à faire exploser le compteur à excitation, sans pour autant jamais prendre le pas sur les autres pupitres. La douceur irréelle des passages debussystes dans "Rencontres du troisième type".

Et puis bon, succès déverrouillé : voir le LSO jouer lui-même le thème de Star Wars :cool:
Avatar de l’utilisateur
Florian
Mezza voce
 
Messages: 513
Inscrit le: 05 Sep 2011, 23:17
Localisation: région parisienne

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Clément » 18 Mars 2013, 10:46

fuuuuuuu

Oui, je suis frustré de ne pas pouvoir y aller.
Signature
Avatar de l’utilisateur
Clément
Fortississimo
 
Messages: 1654
Inscrit le: 06 Mai 2011, 08:49
Localisation: London

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Jean » 18 Mars 2013, 14:43

Si Youn Sun Nah passe en concert à côté de chez vous, et que vous avez l'intention d'y aller, renseignez-vous à l'avance car je voulais y retourner, mais les deux dates à côté de chez moi pour dans deux semaines sont complètes, argh !
Avatar de l’utilisateur
Jean
Sotto voce
 
Messages: 427
Inscrit le: 07 Sep 2011, 11:03
Localisation: Montpellier

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Denys » 21 Mars 2013, 15:04

Bon eh bien sacré concert hier pour les 60 ans de Yoshimatsu. Les places étaient relativement chères, comme toujours pour les concerts orchestraux au Japon (entre 40 et 80 €), mais chacun en a eu pour son argent, avec trois heures de musique (trois entractes) jouées par plusieurs ensembles différents :

- koto + violoncelle (superbes sonorités)
- harpe, quatuor à cordes + violoncelle solo (merveilleux, pour And Birds are Still)
- piano (pour la main gauche, pour les deux mains)
- deux pianos (pour morceau très impressionnant)
- piano et cor
- orchestre, percussionniste soliste, piano, saxophone (le fameux concert Cyber Bird)
- orchestre étendu habituel (Tarkus)

En guest, il y avait un certain Keith Emerson, qui est monté sur scène à la fin de Tarkus et qui a joué « joyeux anniversaire » au piano avec la fameuse basse rythmée de Tarkus à la main gauche, devant un Yoshimatsu ravi et un public heureux d'assister à un tel moment.

Je ne vais pas revenir en détails sur toutes les pièces mais pour faire court, je dois dire que j'ai passé un excellent moment, en bon fan de Yoshimatsu.

Quelques photos : http://www.barks.jp/news/?id=1000088557
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Florian » 03 Avr 2013, 12:41

Bjr, c'est juste pour réitérer mon offre de la dernière fois : je désespère de trouver une bonne âme pour occuper le siège que j'ai réservé en trop pour le concert d'Erik Truffaz ce samedi soir à l'Olympia.

Comme le montrent mes liens de la page précédente, c'est du jazz/trip-hop multi-genres un peu indéfinissable, mais c'est super bien. Ce n'est d'ailleurs pas sans point commun avec la musique de Norihiko Hibino, et encore plus avec celle de Floex (la principale différence étant que Floex est plutôt enraciné dans le trip-hop, Truffaz dans le jazz), donc je pense que ça pourrait plaire aux membres de ce forum. Si un amateur passe dans le coin, je l'invite !
Avatar de l’utilisateur
Florian
Mezza voce
 
Messages: 513
Inscrit le: 05 Sep 2011, 23:17
Localisation: région parisienne

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Jean » 03 Avr 2013, 13:03

J'aurais bien aimé venir si je n'habitais pas si loin. Tu trouveras bien quelqu'un avec les parisiens du forum. Sinon, sympa ton avatar, j'ai regardé un nombre incalculable de fois Le Roi et l'Oiseau quand j'étais petit avec son univers si particulier, et les musiques mélancoliques de Wojciech Kilar m'ont marqué à jamais.
Avatar de l’utilisateur
Jean
Sotto voce
 
Messages: 427
Inscrit le: 07 Sep 2011, 11:03
Localisation: Montpellier

PrécédentSuivant

Retour vers La musique en général

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité