Gravity

C'est ici qu'on parle des musiques de films et d'animation.

Gravity

Messagepar Denys » 29 Oct 2013, 21:40

Je ne vais pas souvent au cinéma, mais le thème de Gravity m'inspirant particulièrement, je n'ai pas su refuser quand on m'a proposé d'aller le voir.

ATTENTION, PEUT COMPRENDRE DES SPOILERS

Sur le plan visuel et de l'ambiance, j'ai été soufflé. C'était beau et saisissant comme je l'aime, sans être démesurément spectaculaire. L'impression d'être dans l'espace est très réussie, et on est bien content de revenir sur Terre une fois le périple achevé. D'ailleurs, le ciel étoilé était magnifique quand je suis rentré chez moi et j'ai tout de suite eu envie de retourner dans l'espace (mais sans succès).

En revanche, je suis déçu par certaines symboliques effleurées très superficiellement (la religion dans les capsules russe et chinoise) ou au contraire amenées avec des sabots (la position fœtale grosse comme un camion). Je pense que c'est le premier film que je vois avec Sandra Bullock, mais son personnage m'a agacé. L'histoire de sa fille est amenée sans aucune subtilité et le délire dû au manque d'oxygène et à l'approche de la mort m'a semblé joué avec les pieds (cela dit, je l'ai vu en VF...). Par ailleurs, j'ai été étonné qu'elle geigne tout le temps pour un rien (les à-coups lors du déplacement vers l'ISS), alors que les astronautes passent des tonnes d'examens avant de partir dans l'espace, et qu'ils sont censés être préparés à toute éventualité. Autrement, George Clooney est rigolo, il m'a fait penser au capitaine Haddock. Dommage qu'il meure pour rien, sachant que dans le vide, un simple mouvement en douceur les aurait tous deux hissés vers la navettes (ça reste pour moi le gros WTF du flim).

Je garde un très bon souvenir du film mais je regrette qu'il n'y ait pas plus de non-dits, afin qu'on soit vraiment amenés à réfléchir.

Pour ceux que ça intéresse, voici une mise en perspective des choses bien retranscrites et des choses incohérentes du film, d'un point de vue scientifique :
http://www.maxisciences.com/gravity/gra ... 31134.html

Pour ceux qui aiment l'exégèse, voici sans doute la critique la plus féministe que vous pourrez lire du film :
http://www.rue89.com/rue89-culture/2013 ... ace-247080
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Gravity

Messagepar Florian » 09 Nov 2013, 16:21

J'ai enfin vu Gravity hier ! Et j'ai à peu près la même vision des choses que toi, Denys. Le fond m'a paru un peu léger, même si tout n'est pas à jeter. C'est clairement la forme qui est marquante dans ce film. Alfonso Cuarón est définitivement le roi du plan-séquence, et de nombreuses scènes sont incroyablement vertigineuses. Mais ce qui m'a le plus frappé, c'est le son. J'ai vu le film dans une salle parisienne équipée de la toute nouvelle technologie Dolby Atmos, et l'ambiance sonore était fabuleuse, oppressante à souhait, d'une intensité hallucinante. Même enthousiasme à propos de la 3D, parfaitement adroite et maîtrisée, souvent bigrement spectaculaire (la vitesse des projectiles !!!), mais sans jamais en faire trop : elle sait aussi se faire discrète et subtile quand il le faut.

Bref, ce film est véritablement un "trip", dans tous les sens du terme, pas forcément mémorable, mais qui mérite quand même à mon sens d'être vécu, de préférence dans une très bonne salle de cinéma !
Avatar de l’utilisateur
Florian
Mezza voce
 
Messages: 513
Inscrit le: 05 Sep 2011, 23:17
Localisation: région parisienne

Re: Gravity

Messagepar sepsten » 22 Nov 2013, 01:27

Je l'ai aussi vu en 3D, mais il ne m'a pas franchement marqué. C'était peut-être parce que j'étais sur le côté, les lunettes ne servaient plus qu'à pouvoir voir une seule image, babaie le relief. Sinon je pense comme vous, beaucoup de forme, moins de fond (c'est pas ce que dit l'article de Rue89 mais bon). Par contre le féminisme je sais pas vraiment où est-ce qu'il est. C'est pas ses cheveux courts qui vont libérer le pauvre docteur Stone du patriarcat. [SPOIL]Même après sa mort, elle a encore besoin du monsieur du Nespresso pour s'en sortir, qui ne se gêne donc pas et profite d'un petit manque d'oxygène pour lui expliquer comment la voiture fonctionne…[/SPOIL]

Je suis pas sûr de saisir tout l'engouement qu'a provoqué ce film. Je crois que je vais devoir le reregarder.
Avatar de l’utilisateur
sepsten
Sotto voce
 
Messages: 425
Inscrit le: 18 Jan 2012, 21:53
Localisation: Strasbourg

Re: Gravity

Messagepar Denys » 22 Nov 2013, 10:26

Bienvenue en 2013, sepsten : si tu n'as pas compris ou aimé un film, c'est que tu es, au choix :

- sexiste
- insensible
- communiste
- un mangeur d'enfants.
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Gravity

Messagepar Jérémie » 22 Nov 2013, 10:40

et les pédés
Avatar de l’utilisateur
Jérémie
Fortississimo
 
Messages: 1638
Inscrit le: 06 Mai 2011, 19:08
Localisation: impossible

Re: Gravity

Messagepar Denys » 22 Nov 2013, 11:04

Avec Gravity, c'est très drôle, on a eu tous les excès de la critique, chacun voulant montrer au précédent qu'il n'avait pas compris et que seule sa lecture à lui était la bonne. Et forcément, quand on touche aux thèmes de la Mère, de la Terre, et que quelques-uns en arrivent à comparer le film à 2001, ça ne peut faire que des étincelles.
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Gravity

Messagepar Olivier » 22 Nov 2013, 12:09

Avant le fond (que je trouve simple, mais beau et fort), c'est surtout l'expérience cinématographique, sur le moment et dans la salle, qui a primé pour moi avec Gravity.
La puissance des images, de la mise en scène... tout ça a suffit à m'immerger (ou plutôt m'espacer ?) et me sidérer comme rarement. Je n'ai pas forcément besoin d'un fond complexe et dense pour être emporté par un film et c'est là pour moi l'une des facettes de la magie du cinéma.

L'engouement provoqué doit venir du fait que le film propose des choses qu'on a rarement (voire jamais) vues au cinéma, ou tout du moins présentées de cette manière.
Après si tu n'as pas accroché c'est pas la peine de te forcer Septen, ce sont des choses qui arrivent ! Pour ma part, parmi les films sortis ces derniers temps, c'est Snowpiercer que je n'ai pas réussi à apprécier malgré les critiques quasi-unanimement enthousiastes.
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Pianississimo
 
Messages: 248
Inscrit le: 10 Mai 2011, 13:30

Re: Gravity

Messagepar Jonah » 22 Nov 2013, 16:32

J'ai lu qu'en diagonale cette critique "féministe", cela dit, les allusions à la renaissance sont très claires dans le film : la position fœtale, la mer à la fin et les "premiers pas"... En revanche j'ai pas du tout vu ça comme un film spécifiquement centré sur "les femmes", c'est la renaissance d'une femme, certes, mais comme ça aurait pu être celle d'un homme, c'est la renaissance d'un être humain qui va se battre comme jamais pour s'en sortir, même si ce qui lui arrive est parfois exagéré dans le trop-plein de catastrophes.

J'ai réussi à passer outre la surabondance et le scénario peu développé, même si pour moi il n'était pas nécessaire d'avoir un scénario en béton pour ce genre de film "intimiste". J'ai réussi à me mettre dans la peau du personnage, parce que l'expérience, je trouve, en valait la peine ; du coup j'ai passé un bon moment.

J'en discutais avec des gens qui n'avaient pas aimé, et le seul truc qui m'a un peu agacée, c'est que souvent le film n'a pas été aimé parce qu'un tel avait lu telle critique qui vendait le film comme "le nouveau 2001", alors que c'est pas du tout ça (enfin, à mon avis). Y a bien sûr aucun mal à ne pas avoir aimé le film, simplement j'espère que ce n'était pas une déception par rapport à ce que la personne attendait du film après avoir lu telles critiques dithyrambiques (avec souvent des comparaisons à la noix). C'est principalement la raison pour laquelle je me refuse à lire toute critique avant de jouer à un jeu ou d'aller voir un film au cinéma.
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Gravity

Messagepar Denys » 22 Nov 2013, 16:44

Tu n'es pas obligé de les lires après, même, surtout si tu as aimé !

À propos, vous avez vu que le fils du réalisateur avait monté « l'autre côté » de la fameuse scène où l'héroïne fait woufwouf ? C'est pas mal et ça aurait pu être titré : « chacun sa merde ».

http://www.youtube.com/watch?v=0zcYkuIzzy8
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Gravity

Messagepar Jonah » 22 Nov 2013, 17:20

Ce que je voulais dire, c'est que je ne suis pas totalement réfractaire aux critiques non plus. ^^ Ce serait contradictoire, puisque j'en écris aussi. Mais effectivement, dans l'absolu, ce n'est pas une obligation.
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Gravity

Messagepar Denys » 23 Nov 2013, 16:15

C'est à double tranchant : parfois la critique m'a permis de découvrir des aspects de films que je n'avais pas saisis, parfois elle m'a dégoûté de films... Pour Gravity, elle m'a apporté d'autres lectures que la mienne, mais elle m'a surtout fait dire que chacun voyait dans un film ce qui l'intéressait. S'il était sorti à une autre période, on y aurait peut-être vu une métaphore de l'esclavage, une critique de l'addiction aux jeux vidéo, ou je ne sais quoi (j'exagère un poil).

En tout cas, comme le dit Olivier, c'est surtout l'ambiance du film qui est incroyable, et touche tout le monde, car tout le monde s'est demandé ce qu'il ressentirait s'il dérivait dans l'espace (enfin, au moins les lecteurs de Tintin).
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Gravity

Messagepar Jonah » 23 Nov 2013, 16:29

Denys a écrit:En tout cas, comme le dit Olivier, c'est surtout l'ambiance du film qui est incroyable, et touche tout le monde, car tout le monde s'est demandé ce qu'il ressentirait s'il dérivait dans l'espace (enfin, au moins les lecteurs de Tintin).


(ou ceux qui ont fait FFVIII ^^)
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Gravity

Messagepar Jérémie » 24 Nov 2013, 12:53

Pour moi, c'est l'expérience visuelle (et sonore tac tac Florian) qui est essentielle dans le film, la psychologie des personnages est basique (sans doute un peu trop basique pour Clooney le vieil astronaute désabusé) sans être mauvaise.
Avatar de l’utilisateur
Jérémie
Fortississimo
 
Messages: 1638
Inscrit le: 06 Mai 2011, 19:08
Localisation: impossible

Re: Gravity

Messagepar Ytterbium » 24 Nov 2013, 17:32

Je suis pas sûr de saisir tout l'engouement qu'a provoqué ce film. Je crois que je vais devoir le reregarder.


Cette seule phrase résume parfaitement la tendance d'une tranche de la population qui se force à avoir un avis construit sur un film qu'elle ne serait pas allé voir sans ledit engouement. J'aimerais bien voir autant d'esprits s'agiter sur des films quasiment né-oubliés du grand public, comme The Fountain, Mr. Nobody ou très récemment Cloud Atlas. La lecture de Gravity, à côté, est plutôt facile. Comme le dit Olivier, le réel attrait du film est sa forme littéralement inédite au cinéma, rien que pour ça il mérite une attention renouvelée et un respect éternel (et comme dirait Florent, dans une bonne salle ou avec un superbe équipement à la maison). Quant aux invraisemblances scientifiques... certains s'amusent à les lister (lol Wikipédia), ça n'a strictement aucun intérêt... C'est du cinéma !

Bienvenue en 2013, sepsten : si tu n'as pas compris ou aimé un film [...]


2013 ? Arf. L'intelligentsia des Cahiers du Cinéma dans les années 50/60, tu ne veux pas la vivre, crois-moi.
Ytterbium
Mezzo piano
 
Messages: 380
Inscrit le: 07 Sep 2011, 14:46

Re: Gravity

Messagepar Denys » 24 Nov 2013, 18:05

Disons qu'en 2013, on vient te rappeler sur internet que tu as tort, là où tu étais plutôt tranquille dans les années 50/60 ! Il est de plus en plus difficile d'éviter une opposition systématique sur Terre, sauf à se couper du monde ! :?
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Suivant

Retour vers Cinéma et animation

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron