Vagrantes Mélodies

Tous les événements relatifs à la VGM : concerts, conférences, etc.

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Jean » 12 Oct 2013, 10:12

Bon, j'ai hâte à vous voir ! On se retrouve avant pour se prendre une sandwich ou un truc du genre pour ce qui peuvent ?
Avatar de l’utilisateur
Jean
Sotto voce
 
Messages: 427
Inscrit le: 07 Sep 2011, 11:03
Localisation: Montpellier

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Jonah » 13 Oct 2013, 20:13

Purée c'était cool. Et contente d'avoir pu croiser certains d'entre vous un peu par hasard ! ^^
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Damien » 14 Oct 2013, 13:44

Une déception pour ma part... Sur un plan musical en tout cas.

Il y avait tout pour plaire, une rencontre avec Sakimoto, beaucoup de contenu (dont le concert qui a duré plus de 2h), l'esprit convivial, une setlist très complète, une démarche top (le côté "intimiste" qui aurait pu être casse-gueule vu le style de Sakimoto, les multiples arrangeurs, avoir fait venir Ramon van Engelenhoven...).

En soi, c'était donc un bon moment, mais terni par le coeur du concert, les musiques elles-même donc... Et plus précisément l'interprétation souvent aux fraises. Difficile de savoir si le problème venait des arrangements, des musiciens, ou du manque éventuel de répétitions, mais la plupart des morceaux ont été gâchés par des fausses notes à foison, et un manque d'ampleur, d'intensité, ou tout simplement de "feeling". Le pire étant les morceaux issus des Piano Collections, un massacre puisque le pianiste (que j'imagine très doué, ce que m'a confirmé Jérémie) donnait tout simplement l'impression de découvrir les partitions pour la première fois. C'était assez pénible.

En gros, j'ai eu l'impression de voir un gros potentiel gâché. Par qui, par quoi, je ne sais pas, mais ce qui se passait sur scène pendant les musiques était à la limite de l'amateurisme (désolé si j'emploie des mots forts, mais c'est mon ressenti), jusque dans les petits sourires complices des musiciens lorsqu'il y avait des fausses notes.

Reste le medley Vagrant Story, assez époustouflant. Et tout de même des musiques très plaisantes à écouter (les chansons d'Odin Sphere et Stella Deus par exemple, ou certains passages du medley FFXII, ou encore Lost Forest même si je m'attendais à un arrangement plus arrangé).


Bref, je suis déçu d'être déçu, surtout que la démarche de Wayô est encore une fois excellente. Mais l'exécution n'a, à mon avis, pas été à la hauteur.
Avatar de l’utilisateur
Damien
Pianissimo
 
Messages: 288
Inscrit le: 06 Sep 2011, 10:35
Localisation: Paris

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Börp » 14 Oct 2013, 14:24

Je suis dans le même avis, un peu déçu par l'interprétation qui laisse sur sa faim. En particulier les deux premiers piano, ça frisait l'amateurisme. Doublement déçu même car je suis sûr qu'avec une semaine de répétition en plus ça aurait pu être vraiment beaucoup mieux.
Bien sur ce n'est pas valable pour le génial blondinet qui a décoiffé tout le monde. La salle était littéralement au bord de sa chaise et ça se méritait. Il était tellement à l'aise (sans partition qui plus est) que c'en était presque hypnotisant...

J'ai trouvé l'évènement super, wayo s'est vraiment décarcassé pour nous offrir un VIP de qualité, je ne regrette pas une seconde. Je lis ici et là des retours positifs donc tant mieux ! En tout cas la première de Sakimoto en Europe ça se fête, un compositeur vraiment doué malheureusement parfois oublié par rapport à Uematsu (et ses concerts cheapos qui font complet).

Bref pourvu que ça dure.
Avatar de l’utilisateur
Börp
Solfège
 
Messages: 10
Inscrit le: 15 Sep 2011, 17:55

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Damien » 14 Oct 2013, 21:49

Apparemment, la plupart des avis (en dehors de notre cercle de connards exigeants) sont positifs, tant mieux :D Que l'aventure Wayô continue aussi longtemps que possible !
Avatar de l’utilisateur
Damien
Pianissimo
 
Messages: 288
Inscrit le: 06 Sep 2011, 10:35
Localisation: Paris

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Jérémie » 15 Oct 2013, 10:37

Damien a écrit:(en dehors de notre cercle de connards exigeants)

Content de savoir que vous en êtes conscients.
Avatar de l’utilisateur
Jérémie
Fortississimo
 
Messages: 1638
Inscrit le: 06 Mai 2011, 19:08
Localisation: impossible

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Olivier » 15 Oct 2013, 11:47

Une exigence à laquelle Wayô nous a habitué par le passé ;) et que je n'ai pas retrouvé musicalement à certains moments de ce concert (ce qui ne m'a pas empêché d'adorer plusieurs autres moments). Tout le reste étant irréprochable comme d'habitude, surtout la démarche, on ne le répétera jamais assez.

Je suis désolé que tu le prennes comme ça et réagisses de cette manière en tout cas, surtout face à des gens qui soutiennent Wayô (et qui continueront à le soutenir) et ont pris leur place au prix fort, mais bon, je peux comprendre, avec la fatigue, l'énergie et le temps investis...

En tout cas j'ai vraiment passé une très bonne après-midi. Donc un grand bravo et un grand merci à Wayô pour l'avoir organisée, et avoir célébré la musique géniale de ce génie de Sakimoto.
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Pianississimo
 
Messages: 248
Inscrit le: 10 Mai 2011, 13:30

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Jérémie » 15 Oct 2013, 12:05

Olivier a écrit:je peux comprendre, avec la fatigue, l'énergie et le temps investis...

Ajoutes-y le stress et tu auras le panorama complet du week-end, donc oui, please understand

Merci d'être venus ! Même si on comptait évidemment sur vous.
Avatar de l’utilisateur
Jérémie
Fortississimo
 
Messages: 1638
Inscrit le: 06 Mai 2011, 19:08
Localisation: impossible

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Ytterbium » 15 Oct 2013, 12:22

Déjà, je remercie tout le monde pour les commentaires, positifs et négatifs :)
Vous sembler saluer l'intention de Wayô, ce suffit à nous motiver pour la suite.

Ensuite côté plus personnel, je trouve en effet que vous y allez fort, ne sachant pas ce qui se passe en "coulisses".

D'une part, le style de Sakimoto offre beaucoup de difficultés, d'exigences et de "bizarreries" (c'est du jazz ma bonne dame) que certains confondrons avec une mauvaise exécution. Quant aux pains : oui, il y en a eu, comme sur le concert Ôshima. La moitié sont pris pour des dissonances, acceptées quand on ne connait pas déjà les musiques par coeur. Sauf que vous connaissiez moins (voire pas du tout) les musiques d'Ôshima, pas comme Sakimoto que vous, vous connaissez par coeur et qui vous permet de comparer inconsciemment avec les CD écoutés des centaines de fois. Ne dites pas non, c'est en musique le truc le plus célèbre au monde, comme le type qui écoute depuis 20 ans la même interprétation des valses de Chopin et se retrouve ulcéré par l'exécution d'un pianiste qu'il ne connaissait pas, ou les versions live de morceaux jazz qui ne ressemblent plus du tout aux versions CD, au point de devoir vérifier le nom des pistes. C'était ma grande crainte avec Sakimoto et je vous assure que sur d'autres compositeurs encore plus attendus, je sens arriver les mêmes avis. Quoi qu'on fasse, on souffrira de la comparaison et de la nostalgie qu'inspirent souvent les versions originelles : "c'était bien oui mais y'avait une fausse note et puis on retrouve pas l'esprit du morceau quand on traverse la plaine et qu'on voit le soleil couchant" (oui, je caricature !).

D'autre part, les pains, vous en avez très souvent sur des concerts plus dense comme les Symphonic ou Distant Worlds : 80 musiciens - quand un fait un pain, ça ne s'entend juste pas (bon, sauf les cuivres ou les solistes !). On dit souvent que le Quatuor est l'ensemble le plus exigeant en musique classique (y'a que des solistes), associé au manque de moyen (non, nous ne pouvons pas faire faire les partitions 1 an auparavant avec 4 répétitions comme certains qui sont subventionnés), au style Sakimoto et au fait qu'il s'agit d'une musique vivante sur scène, bah voilà, les imperfections sont là. Nous célébrons de la musique, pas un CD masterisé et trafiqué à mort. Sinon, c'est simple : achetez un CD, ça sera moins cher que le "prix fort" et ça sonnera mieux qu'un concert :D

A ce titre, je vous rappelle que les Piano Collections (et même Piano Opéra, Pia-Com...) sont des albums torturés : 30 prises par morceau, des montages, des notes surélevées au mastering... un morceau n'est qu'un montage des meilleures prises. Désolé de casser vos illusions. Tout le monde fait ça, je l'ai même vu de mes yeux (enfin, mes oreilles) sur un enregistrement orchestral pour un film ! Et je vous vois arriver : même Nuss fait des pains sur scène gentiment corrigés sur les albums. Quand on ne corrigeait pas les albums comme ça à une époque, ça donnait des enregistrement historiques de grands compositeurs et pianistes, et parfois c'est pas jojo (une émission de France Musique s'intéressait à démonter les trucs légendaires comme ça, ce qui leur valait beaucoup de critiques !).

Je dirais donc au final qu'il faut mettre de côté sa connaissance encyclopédique des albums (conjugués au plus-que-parfait et qui tromperaient n'importe quelle interprétation scénique, y compris des pianistes originaux - Aki Kuroda fait des pains en interprètant FFX sur scène, oui oui), accepter la notion de quatuor, de musique vivante et d'humilité de la production à qui l'on ne fait aucun cadeau au quotidien... vous n'êtes pas venu voir les quatuors de Mendelssohn ou Beethoven que les étudiants étudient des années durant, ça mérite un minimum de compréhension pour éviter de balancer des mots comme "amateurisme", "massacre", "fausses notes à foison" (euh, on échange nos oreilles pour voir ?) et j'en passe. Ce n'est pas de l'exigence Damien, c'est de l'exagération pure, et je m'y connais ;)

Ne vous inquiétez pas, on ne prend rien mal. Je préfère avoir des avis négatifs que simplement des notes positives de gens peu exigeants. Non seulement ça nous fait avancer (oui, les pains, on s'en passerait), mais en plus ça ne nous rend pas inattaquables, ce qui est une bonne chose selon notre exigence. :)

PS : Vous les changez quand, ces smileys horribles ?
Ytterbium
Mezzo piano
 
Messages: 380
Inscrit le: 07 Sep 2011, 14:46

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Damien » 15 Oct 2013, 12:55

J'entends bien ce que tu dis sur les coulisses.

Par contre je ne comprends pas bien les arguments sur le fait qu'on connaisse ou non les musiques par coeur, puisqu'il s'agissait de versions arrangées pour la plupart inédites, avec une approche intimiste étonnante et appréciable, donc on n'avait pas de matière de comparaison au niveau de l'interprétation.
De même sur la nostalgie, on est les premiers à défendre des arrangements "originaux", donc je ne te comprends pas trop là.

Quant aux Piano Collections... Là le problème n'était pas les "ratés" (tu le dis, tout le monde en fait), mais le côté "je découvre la partition à l'instant même". La musique était jouée mécaniquement, les mélodies ne se formaient que parce qu'il y avait une succession de notes, c'était maladroit et incertain, et sans aucun feeling. Encore une fois je ne remets pas en cause le talent du pianiste, mais bien le fait qu'il n'a probablement pas (assez) répété, ni écouté les musiques d'origine pour s'imprégner peut-être du style ou au moins "comprendre" les mélodies.
Je rappelle qu'il y avait eu des morceaux issus de Piano Collections au premier concert Masashi Hamauzu, et l'interprétation avait été largement à la hauteur !


M'enfin, tout ce qui m'intéresse, c'est que l'aventure Wayô continue parce que, pour le répéter une dernière fois, la démarche est excellente :)
Avatar de l’utilisateur
Damien
Pianissimo
 
Messages: 288
Inscrit le: 06 Sep 2011, 10:35
Localisation: Paris

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Ytterbium » 15 Oct 2013, 13:07

Je ne parle pas des *arrangements*, mais bien des musiques, des mélodies, ce à quoi elles renvoient dans notre inconscient collectif. Quand tu écoutes un morceau, arrangé ou non, tu as des repères, généralement donc, la mélodie et les harmonies - et quand on a aimé un jeu ou un album depuis des années, la notion de nostalgie est bien là. Que tu le veuilles ou non, la comparaison est inévitable et même naturelle ; ne t'en défend donc pas.

ni écouté les musiques d'origine pour s'imprégner peut-être du style ou au moins "comprendre" les mélodies.


CQFD. Tu compares les musiques d'origine et les mélodies, que toi tu connais depuis des années. Tu ne comprends donc pas la notion d'interprétation. Désolé, mais il a fait du bon travail. Pour le reste et le côté prétendument incertain comparé au CD d'origine, bah je te renvoie à mon premier message, qui est plus que jamais pertinent sur ce point :)
Ytterbium
Mezzo piano
 
Messages: 380
Inscrit le: 07 Sep 2011, 14:46

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Damien » 15 Oct 2013, 13:11

Quand je dis "comprendre les mélodies", c'est dans le sens "comprendre qu'il y a une mélodie à ce moment-là en fait". Parce que dans ce qu'il a joué, les mélodies ne ressortaient pas, comme je l'ai dit elles se formaient uniquement parce qu'il enchaînait des notes lues sur la partition. Ce n'est pas ce que j'appelle de l'interprétation.

Je vais en rester là.
Avatar de l’utilisateur
Damien
Pianissimo
 
Messages: 288
Inscrit le: 06 Sep 2011, 10:35
Localisation: Paris

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Olivier » 15 Oct 2013, 13:13

Olala, je m'attendais à des réponses dignes de Romain, mais là on a été servi : un vrai festival !

Au bout d'un moment faut savoir faire preuve d'humilité et accepter les critiques (voire même simplement le ressenti), sans se montrer hautain et pédant et rejeter la faute sur les gens en les faisant passer pour des demeurés finis qui ne connaissent rien et ne comprennent rien.

Car il est évident qu'on a tous détesté la Symphonie FFVII du Final Symphony, car beaucoup beaucoup trop sombre et dissonante, et qu'on n'y retrouve pas l'esprit du jeu quand on traverse le Golden Saucer :roll:
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Pianississimo
 
Messages: 248
Inscrit le: 10 Mai 2011, 13:30

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Ytterbium » 15 Oct 2013, 13:55

Désolé Olivier, mais je te renvoie le compliment. Je n'ai agressé personne, je parle de musique et pas de moi, c'est un débat et il est passionnant jusqu'au stade ou on me dit hautain et pédant (alors que j'ai répété et c'est sincère, on est content d'avoir des avis modérés pour changer, donc ne te prive pas).

Viens m'en parler en face la prochaine fois, ça passe mieux à l'oral (pareil pour Damien - tu as mon numéro et j'en serai content d'en discuter, on sait que par écrit c'est compliqué ^^). Tu comprendras également notre implication et la manière dont les choses sont perçues. Il y a des analyses différentes, et selon les points de vue les choses apparaissent plus ou moins à l'avantage des musiciens. De notre point de vue, ayant passé des mois et des dernières semaines terribles sur l'organisation, je t'assure que les musiciens ont été très bons et j'ai apprécié globalement leur gentillesse, leur interprétation ou encore leur sourire.

Ce que je disais et c'est un compliment crois-moi, c'est que vous êtes la crème du "milieu". Vous avez une connaissance encyclopédique de la musique de jeu.

Ce que j'apporte de mon point de vue, c'est que nous ne pouvons que souffrir de la comparaison avec un album ou une mélodie vécue dans un mood particulier en tant que joueur ou fan d'un compositeur. Je le suis, je comprends. Et une fois de plus je ne parle pas des pains ; oui y'a eu des fausses notes, je ne les excuses pas, je dis simplement qu'elles sont plus faciles à "entendre" et plus difficiles à "accepter" avec un quintet et à plus forte raison quand on est émotionnellement (je parle de son "histoire personnelle" avec le compositeur et sa musique) pris par la musique (ce qui n'était pas forcément le cas avec Ôshima). Je pense que c'est une analyse saine, dis-moi si c'est hautain de le formuler ainsi !

Je l'ai dit et je le répète : on est content des avis y compris (et surtout) négatifs, car ça nous permet de recentrer nos efforts sur ce qui pêche. Mais excuse moi de défendre des mois d'organisation, des semaines de pression et des musiciens pros quoi qu'on dise, face à une production qu'on aimerait aussi belle que celle de Final Symphony !
Ytterbium
Mezzo piano
 
Messages: 380
Inscrit le: 07 Sep 2011, 14:46

Re: Vagrantes Mélodies

Messagepar Jérémie » 15 Oct 2013, 14:10

Ça suffit les têtes de mules (des deux côtés) ; l'avis des vrais gros fans de musique de jeu nous est aussi utile que les autres mais nous avons déjà bien conscience de beaucoup de choses, pour en être nous-mêmes.

Ytterbium a écrit:Viens m'en parler en face la prochaine fois, ça passe mieux à l'oral

Pour en avoir eu la primeur dans le feu de l'action, je n'en suis pas convaincu !
Avatar de l’utilisateur
Jérémie
Fortississimo
 
Messages: 1638
Inscrit le: 06 Mai 2011, 19:08
Localisation: impossible

PrécédentSuivant

Retour vers Evénements

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron