Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Etant donné que la musique c'est partout, tout le temps, autant en parler ici et souvent.

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Denys » 09 Jan 2014, 16:48

Je l'ai regardé devant mon écran et c'est tellement bien filmé que ça passe parfaitement pourvu qu'on mette la vidéo en plein écran et le son à fond ! Bon, en vrai ça doit être quelque chose... La basse jouée pendant que les gens s'assoient m'a donné des frissons quand se dit ce à quoi elle va progressivement laisser place ! Purée, cette puissance évocative de la répétition, ce jeu de scène (les rôles principaux sont dingues, mais le chœur a une performance incroyable aussi !). Derrière un écran, je pense que c'est impressionnant aussi, pourvu que l'on rentre dans le temps de l'œuvre (je parle tout le temps de ce critère, mais c'est lui qui permet de passer de « hmm » à « sympa » et à « c'est fantastiques »).

Imagine ce qui est passé dans la tête des gens qui l'ont vu à Avignon quand il est sorti ! :shock:
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Florian » 27 Jan 2014, 11:36

Bonjour.

C'est encore pour vous conseiller un concert à Pleyel ! Mercredi prochain, l'Orchestre de Paris fête les 90 ans de Menahem Pressler, un des grands pianistes du XXe siècle. A cette occasion, il jouera le concerto pour piano n° 23 de Mozart, tube parmi les tubes des œuvres de Wolfie (vous savez, "la musique de la pub Air France" !).

Après ce premier acte très classique, en deuxième partie de programme, on aura droit à deux oeuvres beaucoup plus rares, et pourtant assez prodigieuses : les symphonies 6 et 7 de Jean Sibelius. La 7 en particulier fait partie, à mon très humble avis, des plus grands chefs-d'oeuvre de l'époque moderne. Le chef Paavo Järvi étant un des meilleurs défenseurs au monde de la musique de Sibelius, ça promet d'être une sacrée soirée !

Si vous voulez viendre, à l'heure où j'écris ces lignes, il reste quelques places à 45 €. Vous pouvez aussi vous inscrire sur le site de l'ODP pour être averti d'une éventuelle remise en vente de places à 10 ou 22 €. Sinon, comme d'habitude, il y a toujours la solution place de dernière minute. Jazzman et moi-même avons déjà nos places ^^
Avatar de l’utilisateur
Florian
Mezza voce
 
Messages: 513
Inscrit le: 05 Sep 2011, 23:17
Localisation: région parisienne

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Damien » 27 Jan 2014, 21:32

Ah mince c'est cette semaine, je ne pourrai pas !
Avatar de l’utilisateur
Damien
Pianissimo
 
Messages: 288
Inscrit le: 06 Sep 2011, 10:35
Localisation: Paris

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar -Toan- » 29 Jan 2014, 07:24

Bon bah, j'y serai pour ma part. ^^
Avatar de l’utilisateur
-Toan-
Ré ♪
 
Messages: 61
Inscrit le: 10 Sep 2011, 21:19
Localisation: Paris

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Florian » 07 Mars 2014, 15:55

Nouveau concert classique sélectionné par mes soins rien que pour vous : le Philharmonique de Tokyo, dimanche 16 mars, 16h à Pleyel ! Le côté rigolo de ce concert, c'est que vous connaissez tous forcément déjà cet orchestre, en raison de ses nombreuses participations à des OST de jeux vidéo et animes : ce sont eux par exemple qui ont enregistré 20020220, Symphonic Fantasies Tokyo, ou encore la musique de Ni No Kuni (voir ici).

Mais au-delà de ça, c'est aussi et surtout un excellent orchestre, d'une discipline et d'une maîtrise technique irréprochables. Et ça tombe bien, ils vont en avoir besoin, puisqu'ils vont jouer une des œuvres les plus folles, les plus frénétiques et violentes qui soient : Le Sacre du printemps de Stravinsky. La partition a fêté ses 100 ans l'année dernière, et reste aujourd'hui une des pages les plus emblématiques de tout le répertoire du XXe siècle. Avec son orchestration ultra dense et spectaculaire, entendre le Sacre en vrai, c'est vraiment quelque chose qui marque.

Et avant ça, en première partie de programme, on aura droit à une œuvre beaucoup plus classique mais pas moins remarquable pour autant : le concerto pour violon de Tchaikovsky.

Pour qui voudra venir, les places de dernières minutes seront à 10€ (et je garantis qu'il en restera : l'orchestre, bien qu'excellent, n'est pas assez "prestigieux" pour attirer les foules...). Sinon, au pire, il reste des places à 17€ sur le site de la Salle Pleyel.
Avatar de l’utilisateur
Florian
Mezza voce
 
Messages: 513
Inscrit le: 05 Sep 2011, 23:17
Localisation: région parisienne

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Damien » 07 Mars 2014, 20:30

Oh trop bien, je pense que je vais venir !
Avatar de l’utilisateur
Damien
Pianissimo
 
Messages: 288
Inscrit le: 06 Sep 2011, 10:35
Localisation: Paris

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Jérémie » 07 Mars 2014, 21:36

Cela me tente fort également
Avatar de l’utilisateur
Jérémie
Fortississimo
 
Messages: 1639
Inscrit le: 06 Mai 2011, 19:08
Localisation: impossible

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Damien » 14 Mars 2014, 12:37

J'ai ma place, donc a priori j'y serai :)


Edit > Bon en fait je n'y serai pas, c'est Jérémie qui y sera à ma place :D
Avatar de l’utilisateur
Damien
Pianissimo
 
Messages: 288
Inscrit le: 06 Sep 2011, 10:35
Localisation: Paris

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Jérémie » 17 Mars 2014, 11:02

Malgré le mal de tête, très heureux d'avoir pu découvrir le Sacre du printemps en concert.

Pour ce qui est du concerto pour violon de Tchaïkovski, c'est vrai que c'était peut-être un peu trop fleuri, comme tu le disais Florian. Mais j'ai bien aimé quand même.
Avatar de l’utilisateur
Jérémie
Fortississimo
 
Messages: 1639
Inscrit le: 06 Mai 2011, 19:08
Localisation: impossible

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Florian » 17 Mars 2014, 14:26

Oui, l'ensemble du concert était joué avec un lyrisme très appuyé, qui, combiné au côté très sucré de la partition de Tchaikovsky, pouvait confiner à une grandiloquence un peu indigeste. Mais c'est faire la fine bouche, le concert fut tout de même très réussi ! Superbe Sacre, pendant lequel la cohésion et la précision de l'orchestre n'ont jamais été mis en défaut. Et le chef qui demande au public de se lever et de taper dans les mains pendant le rappel, c'est une image festive de la musique classique qu'on aimerait voir plus souvent ^^




Sans transition : suite à la défection d'un ami, j'ai une place en rab À CÉDER pour le concert de ce soir à Pleyel : la San Francisco Symphony dirigée par Michael Tilson Thomas, qui joue la 7 de Beethoven et une création de John Adams (autant dire que c pas dlm). Ça intéresse quelqu'un ?
Avatar de l’utilisateur
Florian
Mezza voce
 
Messages: 513
Inscrit le: 05 Sep 2011, 23:17
Localisation: région parisienne

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Jonah » 18 Mars 2014, 01:51

Cool que vous ayez pu trouver des places, finalement.

La 7e de Beethoven m'aurait bien tentée, même si je ne pouvais pas ce soir de toute façon. Dire que je n'ai jamais entendu en concert ses symphonies les plus connues comme les 5, 7 ou 9... Va falloir que je rattrape ces lacunes, surtout que, toutes ultra classiques qu'elles sont, je les aime beaucoup.

Et je note au passage que l'impartialité légendaire du Wiki français est toujours de mise...

Image

tro kc haydn & zarmo
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Denys » 18 Mars 2014, 02:56

Pas sûr que ce soit faux ! Avec un tel nombre de pièces écrites, Mozart et Haydn ont peut-être un moins bon ratio de chefs d'œuvre que Beethoven (je dis ça un peu en l'air : je n'ai pas écouté tout ce qu'ont écrit ces compositeurs, loin de là). Après, c'est difficile de comparer les symphonies de compositeurs de deux périodes différentes. Mozart et Haydn sont des compositeurs classiques qui composent pour un petit orchestre et Beethoven un compositeur romantique, qui élargit l'ensemble au point d'y ajouter des chœurs. Par ailleurs, plus on avance dans le temps et plus la symphonie est délaissée au profit du poème symphonique ou d'autres formes plus libres d'un point de vue formel. En tout cas, ce n'est peut-être pas faux de dire que Beethoven a placé davantage d'ambition et de lui dans ses symphonies que Mozart ou Haydn, même si c'est à relativiser pour les raisons que je viens de citer, entre autres.

Bon, arrêtons ici avec les classements des musiciens (surtout que Ravel les éclate tous). Comment était cette pièce d'Adams, Florian ?
Avatar de l’utilisateur
Denys
Fortississimo
 
Messages: 1678
Inscrit le: 06 Mai 2011, 02:15
Localisation:

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Jonah » 18 Mars 2014, 03:06

Note que je ne posais pas la question du vrai ou faux : c'est à chacun de se faire une opinion, un contributeur Wikipédia n'a pas à écrire ça. ^^ Beethoven est un pré-romantique, si je ne m'abuse, et ses premières symphonies sont plus d'inspiration classique (il s'en démarque évidemment plus tard). Mais on est d'accord, c'est de toute façon périlleux de comparer des compositeurs d'époques différentes pour le critère « identité propre ». C'est un peu comme dire que Bach est un mathématicien et que toutes ses œuvres sont d'une rigourosité étouffante ou encore qu' « une fois qu'on a écouté un concerto de Vivaldi, on les a tous écoutés » (dixit mon ex, un peu fort de dire ça pour un fan de clavecin).
Avatar de l’utilisateur
Jonah
Mezza voce
 
Messages: 551
Inscrit le: 23 Sep 2011, 18:28
Localisation: lit londonien du 13e étage

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Florian » 18 Mars 2014, 09:39

Denys a écrit:Bon, arrêtons ici avec les classements des musiciens (surtout que Ravel les éclate tous). Comment était cette pièce d'Adams, Florian ?

C'était très bien, mais je confesse ne pas non plus avoir été renversé. Je n'ai pas été parfaitement convaincu par le principe de "citations/variations" sur des motifs de Beethoven, qui m'a tout le long de la pièce donné l'impression de n'être qu'un exercice de style, un jeu un peu inconséquent. Du coup, les quelques passages purement adamsien, où les citations s'arrêtent, m'ont étrangement paru plus intéressants. Globalement, la partition est clairement conçue comme un divertissement, on est à des années-lumières de l'ambition d'un City Noir, mais ça reste éminemment satisfaisant à écouter !
Avatar de l’utilisateur
Florian
Mezza voce
 
Messages: 513
Inscrit le: 05 Sep 2011, 23:17
Localisation: région parisienne

Re: Les concerts : j'y vais, j'en reviens

Messagepar Julien » 18 Mars 2014, 10:49

Merci pour la découverte de City Noir, Florian ! Je dois avouer que je ne connaissais absolument pas John Adams (en dehors d'Arvo Pärt, ma connaissance de la musique minimaliste est quasi nulle) et comme j'adore les atmosphères de films noirs, cette pièce m'a captivé !

Je confesse également que je n'aime pas Le sacre du printemps de Stravinsky (l’œuvre est bien sûr impressionnante et riche mais ça ne me parle pas, je ne comprends les intentions du compositeur et je décroche très vite de l'écoute). Vala, ne me tuez pas svp
Avatar de l’utilisateur
Julien
Fortississimo
 
Messages: 1418
Inscrit le: 02 Juin 2011, 19:53
Localisation: Lyon

PrécédentSuivant

Retour vers La musique en général

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron